Sauce soja shoyu sucrée 5 L
  • Sauce soja shoyu sucrée 5 L

Shoyu sucré sauce soja Ketjap 5 L

Sauce soja sucrée Shoyu Ketjap. Soja cultivé en rotation avec notre riz. Origine Thaïlande garantie. 5 L

Quantité
62,95 €
TTC
En stock

Agriculture biologique
Filière Zero Gluten
Vegan

Description

Sauce soja sucrée Shoyu Ketjap

Vegan - Sans alcool ajouté - Sans gluten

Ce shoyu est obtenu par fermentation naturelle traditionnelle pendant 4 mois avec des fèves de soja issues de notre filière de riz thaï.

Le soja est cultivé en rotation avec le riz par notre coopérative thaïlandaise.

Existe aussi en 200 ml et 600 ml.

1064BIBKETJAP
Ingrédients

Shoyu* (eau, soja* 18 %, sel de gemme, riz* 3 %, ferment : Aspergillus orizae) 47 %, sucre de canne* 36 %, eau, clous de girofle*, cumin*, gingembre*, badiane*.  

*Ingrédients issus de l’agriculture biologique. 

Allergènes

Ce produit contient du soja.

Conseils de préparation

Ce shoyu sucré est idéal pour être consommé avec du riz, des légumes, des soupes. Pour tremper nems et sushis, il apporte un léger goût sucré très apprécié.

Conseils de conservation
Bag in Box : une protection idéale grâce au conditionnement sous azote et au maintien de l'atmosphère protectrice durant toute la durée d'utilisation.

Robinet "anti-gouttes" pratique d'utilisation (anti-reflux, anti-fuites et "oxygène stop").

Après ouverture du BIB, à conserver 3 mois à température ambiante dans l'emballage.

Valeurs nutritionnelles

(Pour 100 ml)

Énergie : 879 kJ – 207 kcal 
Matières grasses : < 0,5 g
- dont acides gras saturés : < 0,1 g
Glucides : 49 g
- dont sucres :  46 g 
Fibres alimentaires : < 0,5 g
Protéines : 2,7 g
Sel : 10,8 g

Informations complémentaires

Le sol est vivant, respectons-le  !

La technique agroécologique de rotation des cultures est ancestrale. Elle permet de préserver et d’enrichir la terre sans recourir aux engrais de synthèse. C’est le fondement de l’agriculture biologique. En créant des ruptures dans le cycle de développement des mauvaises herbes et des ravageurs présents dans le sol, l’alternance des espèces permet de limiter ces nuisibles et également les maladies. La rotation des cultures limite l’appauvrissement de la terre nourricière car les résidus des plantes présents dans le sol à différentes profondeurs la nourrissent de manière durable.

 

Vous aimerez aussi